DERNIERES INFOS
[mHealth] TSF met en place un projet de collecte de données dans le nord de la Syrie



TSF met en place un projet de collecte de données dans le nord de la Syrie

 

 

Azaz est un des nombreux districts du nord de la Syrie affecté par le conflit depuis ces 4 dernières années. 165.000 personnes souffrent actuellement de problèmes médicaux, sociaux et économiques dus à la guerre.

 

Un des deux hôpitaux du district a été contraint de fermer, et le second ne fonctionne qu’à la moitié de sa capacité. Les mères et enfants sont les premiers affectés par les maladies développées suite à la guerre et l’instabilité médicale, rendant très difficile l’accès aux services de maternité et de pédiatrie.

 

Afin de répondre à cette problématique et d’améliorer les conditions de vie de ces populations vulnérables, TSF s’est associé à une ONG Française, Syria Charity, spécialisée dans le soutien médical et l’aide humanitaire pour la population syrienne. Le projet est soutenu par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).

 

TSF développe actuellement un programme de collecte de données mobile pour les travailleurs médicaux de Syria Charity du district d’Azaz dans le but d’améliorer l’accès aux soins médicaux pour les populations vulnérables.

 

Des formulaires numériques de collecte de données seront mis à disposition de 15 équipes médicales terrain formées par TSF. Les experts médicaux collecteront des données relatives à la santé et à la sécurité alimentaire dans plusieurs villages du district durant leurs consultations. Grâce aux hôpitaux déjà connectés par TSF, les données récoltées durant ces études seront ensuite automatiquement regroupées puis diffusées aux médecins. Ils pourront ainsi être mieux préparés aux arrivées quotidiennes de patients et adapter leurs traitements aux nombreux besoins qui ne cessent d’augmenter (médicaments, traitements spécifiques, chirurgies spécialisées...).

 

sc mHealth-communication-1


Dans un contexte d’instabilité et de vulnérabilité où chaque minute compte pour sauver des vies, l’utilisation du système de données mobile permet aux équipes médicales d’être plus efficaces sur le terrain. Grâce à cette technologie, les informations collectées parmi les 28.000 bénéficiaires de ce projet permettront d’optimiser l’approvisionnement, la coordination et l’accès aux services médicaux.