DERNIERES INFOS
[SYRIE] Activités mLearning de TSF pour les enfants syriens réfugiés ou déplacés

 

Activités mLearning de TSF pour les enfants syriens réfugiés ou déplacés

 

Présent en Syrie depuis mars 2012, Télécoms Sans Frontières apporte un soutien aux civils victimes du conflit depuis presque 5 ans. Si l’appui aux secours médicaux est crucial, via la mise à disposition de connexion internet dans 22 hôpitaux ou centres de santé en 2015 (plus d'informations sur le soutien de TSF aux opération médicales en Syrie ici), des difficultés très importantes sont ressenties dans le domaine éducatif.

 

Le conflit en Syrie a déclenché la plus grande crise humanitaire que le monde ait connue depuis la seconde guerre mondiale. La situation des populations encore en Syrie et des réfugiés s’aggrave progressivement depuis le début du conflit en mars 2011.

 

Depuis leur ouverture, les centres mLearning de TSF ont permis à 890 enfants syriens en 2014 puis plus de 1360 en 2015, de bénéficier de moyens éducatifs numériques ; parmi eux les plus jeunes n’ont pratiquement connu que la guerre.

Or, les nouvelles technologies et l’accès à internet sont des supports extraordinaires, qui au cœur des situations humanitaires permettent une ouverture inédite, et l’accès à un monde « extérieur », hors de la guerre. Ces aspects importants pour l’éducation sont renforcés par les formes d’apprentissage différentes apportées par ces outils interactifs et connectés – dans la mesure où les activités sont supervisées par des animateurs formés.

 

20150803 084758

 

Chaque centre mLearning est animé par un personnel TSF syrien formé à l’utilisation des équipements mis à disposition dans le cadre scolaire (tablettes, ordinateurs, internet). Les activités organisées par cet animateur TSF sont en lien avec les cours dispensés dans l’établissement, suivant le programme éducatif syrien.

 

Les moyens mis à disposition par TSF (connexion internet, tablettes ou ordinateurs, gestionnaire de centre à plein temps) permettent aux enfants bénéficiaires de profiter des multiples sources de documentation et d’information existant sur internet afin d’approfondir les enseignements reçus à l’école, ainsi que de bénéficier d’un apprentissage différent basé sur la créativité et l’échange entre les enfants

 

Voici quelques exemples des activités mises en place dans les centres: Apprentissage de la géographie de la Syrie, apprentissage de l’anglais, recherches culturelles à partir d’internet, échanges avec les enfants des autres centres mLearning de TSF, écriture de BD, création de vidéos, cour d'histoire...

 

20151222 133353

Le centre mLearning du camp de Bab-Alsalama, Syrie

Le camp de réfugiés d’Alsalama est situé à la frontière turco-syrienne, au point de passage de Oncüpinar entre les villes de Kilis, Turquie et Azaz, Syrie. La population du camp varie entre 5 000 et 10 000 personnes selon les périodes de l’année et la situation sécuritaire de la zone.Le centre mLearning de TSF est organisé en étroite collaboration avec l’école du camp. L’école compte 4 grandes tentes principales ; le centre éducatif est situé dans une tente dédiée. Depuis l'ouverture du centre en 2013, le centre a accueilli plus de 400 enfants.enfants

                   Azaz7

 

 

٢٠١٥١٢٣٠ ١١٤٦٥٣

Le centre mLearning d’Azaz, Syrie

La ville d’Azaz est située à 10 km de la frontière turque, sur la route d’Alep. Comme toute sa région, elle a été durement frappée par le conflit et la situation sécuritaire est tendue depuis fin 2015. Malgré tout, les enfants doivent poursuivre leur éducation et bénéficient du centre mLearning de TSF.Comme à Alsalama, le centre d’Azaz dispose d’un kit mLearning.

    

 

 

 

 

 

  IMG-20150810-WA0003

 

 

 

 

 

 

٢٠١٥١١١٨ ١٠٢٥١٤

Les 2 centres mLearning des écoles « Minber Al Sham », Gaziantep, Turquie

Deux écoles ont été ouvertes par la municipalité de Gaziantep (Gaziantep Büyükşehir Belediyesi – Metropolitan Municipality of Gaziantep) afin de faire face à l’afflux massif de réfugiés en Turquie, et plus particulièrement ceux qui vivent dans cette localité de plus d’un million d’habitants. En 2015, les réfugiés syriens représentent environ 20% de la population de Gaziantep. Entre mai 2013 et aout 2015, TSF a mis en place au sein de ces écoles des centre mLearning.
En 2015, 1215 enfants ont pu bénéficier des activités mLearning dans les 2 écoles de Gaziantep.

 

 

Le conflit syrien entre dans sa 6eme année. Les perspectives d’avenir restent hélas sombres. Dans la perspective des objectifs du millénaire pour le développement, TSF s’attache à lutter pour l’éducation dans les environnements les plus dangereux et instables en 2016.  

 

Azaz8